L’Atlas du Mont-Blanc est un laboratoire collaboratif où citoyens, chercheurs
et décideurs participent au suivi des milieux alpins

Saisir une observation

Enneigement

 

Sur ces graphiques représentant les hauteurs de neige quotidiennes, observez l’effet de l’altitude (entre Montroc à 1 400 m et l'Observatoire du Mont-Blanc à 1 000 m) ainsi que des variations annuelles depuis 2004 sur la hauteur et la durée de présence du manteau neigeux.

 

 

 

 

Effets de l'altitude

Comparez les hauteurs de neige et la durée de l’enneigement de l’hiver 2012-2013 entre Montroc et l’Observatoire. Qu'observez-vous ?

Le manteau neigeux a été persistant plus longtemps et la hauteur de neige plus importante à Montroc, situé plus en altitude à 1 400 m. En effet, dans les milieux de montagne, les reliefs imposent une ascendance des masses d’air qui se traduit par un refroidissement par condensation de la vapeur d’eau qui forme les nuages. Ainsi, en altitude, les précipitations, sous forme de neige ou d'eau, augmentent en fréquence et en intensité. De plus, la température diminuant avec l’altitude, la durée de la période affichant des températures nulles ou négatives est plus importante qu’en vallée, ce qui permet le maintien d’un manteau neigeux plus tardivement.

Pour aller plus loin

Ces informations sont complémentaires aux données de température du capteur situé sous le sol dont vous pouvez observer les variations sur le module Comparaison de températures