L’Atlas du Mont-Blanc est un laboratoire collaboratif où citoyens, chercheurs
et décideurs participent au suivi des milieux alpins

Saisir une observation

Passé et futur

Face  au changement climatique, les écosystèmes évoluent. Contraintes par des variations de leur environnement, les espèces doivent s’adapter ou se déplacer au risque de voir leurs populations disparaître.

 

 

Différents paramètres comme la température, les précipitations, la couverture neigeuse ou encore l’humidité changent quand le climat varie, ce qui peut affecter les écosystèmes. Si l’un des témoins les plus visibles du réchauffement climatique en montagne reste la fonte des glaciers, il existe d’autres indicateurs qui témoignent de ses effets.

Les variations du climat entraînent des modifications dans la survie et dans la reproduction des espèces en influant sur leur distribution spatiale, leur condition physique, leur comportement ou la date des évènements saisonniers. Elle impactent les populations ou modifient les interactions entre espèces, ce qui peut altérer le fonctionnement global des écosystèmes.

La phénologie et la distribution spatiale des espèces animales et végétales, étudiées en réponse au changement climatique,  permettent d’anticiper les évolutions des écosystèmes et d’imaginer quels seront les paysages de demain.