Indicateur d’évolution de l’enneigement

Nombre de jours avec neige au sol

Station: 

Description de l’indicateur

Pourquoi cet indicateur ?

L’enneigement joue un rôle crucial en montagne : réserve en eau relarguée au printemps, isolant thermique, couverture limitant le rayonnement solaire et donc le développement de la végétation. La date de déneigement détermine donc le début de la période de croissance pour de nombreux êtres vivants. A la fonte de la neige, la végétation herbacée peut de nouveau accéder à la lumière et donc capter l’énergie nécessaire à son développement. Sa réduction à basse et moyenne altitude en lien avec le changement climatique implique des changements de conditions majeurs pour les écosystèmes alpins.

Comment l'interpréter ?

L’indice d’abondance relative exprime ici la fréquentation d’un milieu (forêt, lande, pelouse) par chaque espèce par mois.

Avec l’altitude, le nombre de jours de neige augmente et la date de fonte est retardée. Mais des variations locales en fonction de la topographie et de l’exposition peuvent également influencer la durée d’enneigement. Ainsi il est important de mesurer ce paramètre dans des conditions variées et donc sur de nombreux sites pour appréhender l’évolution de l’enneigement. Une date de fonte plus tardive peut signifier : des chutes de neige plus tardives ou plus importantes, ou des températures plus faibles.

Comment est-il calculé ?

La présence de neige au sol est déterminée grâce à l’analyse des variations de température du sol mesurées par chaque station (ici -5cm sous la surface du sol). Lorsque le sol est recouvert de neige, le capteur dans le sol est très stable et proche de zéro degré. Ainsi pour un jour t, si la température moyenne au jour t-1 et au jour t+1 est inférieure à 0.5°C et supérieure à -0.5°C, on considère qu’il y a de la neige au sol au jour t.

La date de fonte est calculée comme étant le dernier jour de la période la plus longue avec de la neige au sol, pour chaque hiver (septembre de l’année n à juin de l’année n+1).

Quelles sont les limites d'interprétation de l'indicateur ?

La période d’enneigement totale (du premier au dernier jour de neige) peut être entrecoupée de plusieurs périodes sans neige. Il est difficile d’estimer quelle est la date de fonte la plus importante pour la biodiversité car ceci dépend du nombre de jours d’absence de neige au cours de l’hiver.

A quelle fréquence ?

La date de déneigement est calculée annuellement.

Depuis quand est-il calculé ?

Depuis 2006

Protocole d’acquisition des données

Les stations fonctionnent depuis 2006 et sont installées entre 500m et 2700m, sur différents versants, afin de mesurer les diverses conditions du massif du Mont-Blanc. Toutes les 15 minutes, chacun des 4 capteurs d’une station prennent une mesure (à -5 cm sous la surface du sol, en surface du sol, à 30 cm au-dessus de la surface du sol, à 2m). Ces données sont envoyées par le réseau GSM à un serveur qui les enregistre dans une base de données. Chaque année, les données sont vérifiées et corrigées si besoin.

Descriptif technique des stations ➞

Enjeux sur l’enneigement

La neige est une caractéristique propre à la montagne. Sa disparition à certaines saisons et altitudes est un changement majeur pour le vivant.

Voir les enjeux ➞

Carte

Références

Partenaires

Autres indicateurs qui pourraient vous intéresser...

Autres enjeux en lien qui pourraient vous intéresser...

Enjeux

Recul marqué de l’enneigement

La neige est une caractéristique propre à la montagne. Sa disparition à certaines saisons et altitudes est un changement majeur pour le vivant.

Enjeux

Le Mont-Blanc voit rouge

Les températures, si déterminantes pour la vie en montagne, augmentent. Les conséquences varient d’une saison à l’autre.

Enjeux

Des géants glaciaires à genoux

Les glaciers, emblèmes du massif, s’effacent petit à petit. Un défi pour l’Homme mais de nouveaux espaces pour le vivant ?

Enjeux

Des herbivores à tous les étages

La distribution des herbivores est très dépendante de l’évolution de la végétation. Comment ces espèces vont-elles s’adapter aux modifications des saisons et de la composition des milieux ?